Archives par mot-clé : chocolat

Fondant au chocolat maison

Ras le bol d’aller au restaurant et de manger des fondants au chocolat industriels alors que c’est tellement simple de les faire soi-même.

Ingrédients (pour 8 personnes) :
– 200 grammes de chocolat noir
– 150 grammes de beurre
– 150 grammes de sucre
– 50 grammes de farine
– 3 oeufs
Matériel recommandé :
– 8 ramequins en aluminium jetables

Préparation :
Faire fondre au bain-marie beurre et chocolat.
Pendant ce temps, battre oeufs et sucre dans un saladier. Ajouter la farine. Puis y incorporer le mélange chocolat noir-beurre fondu.
Beurrer et fariner les moules en aluminium. Répartir la préparation dans les 8 moules.
Filmer les 8 ramequins et les mettre au congélateur (une heure minimum mais ça peut être beaucoup plus). Personnellement, j’en prépare plusieurs d’avance que je conserve au congélateur pendant des semaines.

Cuisson :
Le jour de la dégustation, préchauffez le four à 180°C. Enfournez les fondants pendant 20 minutes. A la fin de la cuisson, découper délicatement le ramequin avec une paire de ciseaux et manipuler le fondant avec d’infinies précautions car il est à peine cuit et donc très fragile à manipuler.

Accompagnement :
Le fondant peut être accompagné d’une crème anglaise (comme sur la photo), d’un coulis de framboise, d’une crème contenant de l’orange, d’une boule de glace vanille. Vous faites selon votre imagination.

Mes conseils (très importants) :
L’avantage de conserver les fondants au congélateur, c’est que la chaleur du four ne va cuire que l’extérieur du fondant tandis qu’elle se contentera de faire fondre le centre du fondant sans avoir le temps de le faire cuire.
Pour m’être « planté » très souvent dans la réalisation des fondants (trop liquides ou trop cuits), j’ai trouvé une technique qui marche et que je suis à la lettre. Si votre congélateur ne refroidit pas à la même température, si votre four ne chauffe pas à la même température, je vous conseille très vivement de vous entraîner avec une série de fondants et de tester température de cuisson et durée de cuisson avec votre propre matériel. Dans mon cas, les fondants étaient à -25° C, le four était réglé à +180°C et le temps de cuisson idéal est de 20 mns. Il se peut que cela soit légèrement différent pour vous.
Pour un démoulage idéal, l’étape de consistant à beurrer et à fariner le moule est très importante. Soyez généreux(se) avec le beurre à cette étape. La réussite du démoulage est à ce prix (si vous ne voulez pas « casser » votre fondant).
Si vous utilisez des moules réutilisables en grès, verre, …. les temps de cuisson risquent d’être différents et le démoulage encore plus difficile à faire.

Pâte à tartiner de La Cognée

Quand j’ai démarré l’activité de chambres d’hôtes à La Cognée, je proposais de la pâte à tartiner industrielle. Et puis un jour, j’ai découvert que ce produit contenait au moins 50 % de sucre et d’huile de palme.
Alors, je suis passé au bio. La meilleure pâte à tartiner bio (selon mon goût) contenait aussi de l’huile de palme.
Alors, j’ai décidé de faire ma propre pâte à tartiner il y a 3 ans. Voilà la recette :
Ingrédients (pour un pot) :
70 gr de pralin
60 g de chocolat noir
60 g de chocolat au lait
110 gr de lait concentré non sucré
110 gr e crème fraîche liquide
Préparation :
Faire chauffer lait concentré et crème fraîche, y dissoudre le pralin.
Arrêter de chauffer et dissoudre le chocolat noir et le chocolat au lait.
Verser dans le pot. C’est fini !
Remarques :
Point fort de cette pâte à tartiner : son goût, bien sûr mais aussi elle ne contient pas d’huile de palme ni de sucre ajouté.
Cette pâte à tartiner peut se conserver jusqu’à plusieurs semaines au réfrigérateur (elle n’a pas de conservateurs).
La pâte à tartiner va durcir au réfrigérateur. Le bon truc, c’est de trouver le bon dosage pour que la pâte à tartiner ait une consistance crémeuse quand elle est froide.
Il est très difficile de trouver la bonne consistance. On ne réussit pas du premier coup. C’est à force d’expériences que vous arriverez à bien maîtriser cette recette. En jouant sur la quantité de chocolat noir et au lait, on peut ajuster la consistance de la pâte à tartiner.
Bon courage